Tendances marketing 2018

13 novembre 2017

Quelle seront les tendances marketing en 2018 ? Innovation, technologie, mutation du marketing ou même de la consommation? Le marketing que je pratiquais il y a de cela seulement 2 ans n’est maintenant que du passé. On ne communique plus de la même façon, on ne fait plus la même promotion.

Le consommateur est plus informé, plus exigeant et il aspire à de nouveaux procédés, de nouvelles approches, de nouveaux concepts de produits. Il achète en ligne, il connaît son marché et le magasinage est à la portée de ses doigts qu’il soit dans le métro, sur un banc de parc, et à toute heure du jour. Et le marketing en 2018, comment sera-t-il?

« Les entreprises n’ont plus le choix:
elles doivent penser MOBILE
d’abord et avant tout! »

Les entreprises n’ont plus le choix: elles doivent penser MOBILE d’abord ou avant tout, ou elles perdront leur position au profit de la concurrence. La révolution des sites Web adaptatifs (Responsive Web Design), en 2012, a révolutionné, voir même, propulsé le marché de la consommation en ligne à un niveau inédit. Plus de 51% des visites sur le Web proviennent des téléphones mobiles contre 43% pour les ordinateurs portables ou de bureau. Ce qui signifie que lorsque l’on conçoit un site Web, on pense D’ABORD à la navigation et la communication sur le mobile!

Intégrer les activités marketing et personnaliser l’expérience client

L’une des tendances marketing à surveiller en 2018 sera principalement d’intégrer les activités marketing dans le cycle de vie des consommateurs. La publicité programmatique (publicité sur internet) est un levier en pleine croissance. Du coup, l’entreprise peut se rendre là où son public se trouve et engager la communication avec lui.

La façon la plus efficace d’entrer dans ce cycle de vie est de « penser du point de vue du consommateur ». Les canaux les plus utilisés et bien connus sont évidemment les médias sociaux, mais moins couramment utilisé, les bannières graphiques en reciblage pour relancer le consommateur dans son cheminement de consommation sur le web. La personnalisation de l’expérience client à l’intérieur du site Web a été surtout développée dans les sites transactionnels mais elle deviendra de plus en plus importante dans les mois à venir.

J’ai aussi posé la question à deux collègues de travail, spécialistes du développement marketing, qui m’ont donné leur prédictions marketing pour 2018. Voici leurs commentaires.

« Croissance et avenir de la publicité
sur internet en 3 mots :
Mobilité, Google et Facebook. »

Philippe Guévremont, directeur de compte chez PubInteractive inc.

« L’augmentation des investissements publicitaires sur internet a été fulgurante depuis plusieurs années et nous prévoyons que cette tendance continuera, non seulement en 2018, mais également pour plusieurs années. L’évolution technologique des mobiles sort grande gagnante de cette croissance. En effet, selon IAB Canada, les investissements publicitaires sur le web (Mobile et Tablette) sont passé de 903 millions en dollars canadien en 2014 à 1,6 milliard en 2015 pour une augmentation de 79% comparativement à une augmentation de 3% pour les ordinateurs ou portable pour la même période.

Bien que les investissements publicitaires sur le web augmentent à une vitesse vertigineuse, les deux entreprises médiatiques qui en profitent véritablement sont Facebook et Google. En 2015, selon IAB, les achats publicitaires sur Google et Facebook représentaient 64% du volume total et 70% en 2016. Pas surprenant que Facebook et Google sont les deux sites les plus visités par les Québécois et les Canadiens. Nous prévoyons que Facebook et Google continueront à dominer le marché en 2018. »

« Quand on parle
de stratégie de contenu,
la vidéo devrait figurer
dans le top des intentions. »

André Pettigrew, Spécialiste en marketing technologique, communication et design chez APS.

« Nous sommes prévisibles mais pas l’avenir! Mis à part un devin, qui peut prédire l’avenir? Qui pouvait savoir qu’en 2007 le monde allait connaître le début d’une révolution avec Facebook? Outre les clichés, les lieux communs, les « buzzwords », qu’adviendra-t-il de porteur dans un futur proche dans le merveilleux monde du web?

Une chose est certaine, pour la première fois dans l’histoire, les dépenses publicitaires sur le web vont dépasser les dépenses de même nature sur la télé. Lentement, internet engloutit la télévision.

Si j’avais un conseil à donner, ce serait de presser les entrepreneurs à utiliser la vidéo sur le web. Quand on parle de stratégie de contenu, la vidéo devrait figurer dans le top des intentions. En communication marketing, la vidéo a beaucoup d’avantages, notamment qu’elle est un moyen efficace pour gagner en visibilité et acquérir de nouveaux clients. Sans oublier qu’aujourd’hui, les coûts diminuent et les méthodes de production sont de plus en plus simples. La vidéo un excellent média pour diffuser des contenus de qualité à valeur ajoutée visant un public spécifique. On peut utiliser la vidéo avec les médias sociaux, pour augmenter l’audience, interagir, accompagner, informer, promouvoir, fidéliser. Une étude du groupe américain Aberdeen démontre que les entreprises intégrant la vidéo à leur stratégie marketing ont atteint des taux de conversion 45 % supérieur aux autres entreprises.

Et pour ce qui est de l’avenir : « Siri ? Fera-t-il beau cette semaine? »

Laisser un commentaire