Repenser l’interaction d’une MARQUE

23 octobre 2016
Par André Pettigrew et Anne Dumas

Le mode traditionnel de design d’une marque doit-il être repensé? Quel est la place du logo et du visuel dans la marque en 2016-17? Le sacro-saint logo (Lire Le logo miraculeux!) d’une entreprise a-t-il toujours l’importance qu’on lui a accordée depuis les années 60?

Le manque de compréhension du nouveau processus de la mise en marché digitale n’est pas surprenant et pourtant ce processus est bel et bien commencé depuis quelques années. Aujourd’hui, et de plus en plus, la marque est, en définition, « ce que le produit veut livrer », et non plus « ce que la publicité nous dit comment on devrait se sentir » avec ce produit. Autrement dit, « Ne me dis pas quoi faire » mais plutôt « Montre-moi ». La marque se définie maintenant par ce que le produit FAIT, et non plus par son logo ou ses couleurs!

L’interaction sensorielle

Force est de constater que jamais auparavant le rôle du logo dans le processus de la marque n’a été aussi incertain. Les interactions digitales deviennent de moins en moins visuelles pour faire place à une interaction sensorielle telle que les odeurs, le goût et les sons. Le meilleur exemple serait que tous les utilisateurs de Skype reconnaîtront de loin les sons émis par un appel ou un message reçu sur Skype. Ces sons sont sans contredit associés au branding de Skype.

L’expérience vécue à l’extérieur de l’entreprise supporté par une marque sensorielle que l’on reconnaît d’une entreprise remet réellement en question l’idée du logo. Ainsi, même sans grand design de marque, un nouveau produit digital peut, par exemple, se mettre en marché par lui-même et sera reconnu, uniquement que par l’expérience qu’en feront les utilisateurs.

« Il est certain que
le branding ne disparaîtra pas
mais la forme d’interaction
peut ne plus être que visuelle! »

Ceci dit, il est certain que le branding ne disparaîtra pas mais la forme d’interaction peut ne plus être que visuelle! Et même si une marque n’a jamais été qu’un logo, des polices de caractère sur un fond de couleur, ce modèle n’était qu’une façon différente d’interagir en affaires à une époque maintenant révolue.

Que vous ayez un logo ou au contraire, une identité non-visuelle, le coeur de la marque demeurera toujours le même. La différence aujourd’hui est que cette marque sera exploitée dans un spectre beaucoup plus vaste qu’elle ne le paraît!

 

 

Laisser un commentaire